facebook
google plus
twitter
linkedin
youtube
instagram
pinterest
 

PÉTITION EN VUE DE LA LIBÉRATION IMMÉDIATE ET DES PRISONNIERS DU CAMEROUN INCONDITIONNELLE

Nous, membres  de l’association CAMEROUN  PATRIOTIC DIASPORA  (CPD), en ce jour  Réunis par  visioconférence, mercredi 1 er avril 2020, nous faisons le  constat  suivant :

Nonobstant la situation de prisons de de nos désastreuse notamment sur le plan sanitaire, l’autorité gouvernementale camerounaise n’a pas pris les mesures nécessaires pour régler le problème de la surpopulation carcérale;

Considérant que le Cameroun fait face actuellement à une crise politique, économique, sociale et sanitaire nécessitant des solutions immédiates,

Considérant  qu’à la suite des élections présidentielles du 18 OCTOBRE 2018, de nombreux dirigeants et membres de partis politiques ont été illégalement interpellés, jetés en prison et sont toujours en détention provisoire,

Constatant néanmoins que plusieurs personnes détenues illégalement ont fait l’objet d ‘ une libération par l’abandon des poursuites; Pour autant, cette situation n’est pas une fatalité. Ainsi:

Considérant
 la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme du 10 décembre 1948;

Considérant
 Le pacte International relatif aux droits économiques, sociaux et culturels de 1966;

Considérant
 que le droit à la santé , est l’un des droits sociaux les plus importants de l’être humain;

Tenant compte
 des particularités spécifiques nécessaires pour régler les problèmes des prisonniers au Cameroun,

Considérant que la surpopulation carcérale des prisons camerounaises est incontestable;

Considérant
 que depuis l’apparition du COVID 2019 et les problèmes de santé qui sont en conséquence, les prisonniers atteints une atteinte immédiate à leur droit à la vie;

Considérant que de nombreux prisonniers politiques croupissent dans les prisons camerounaises, du seul fait de leurs actions en faveur de la liberté et des droits de l’homme;

Considérant 
que les mesures prises par le gouvernement pour juguler la crise sanitaire résultant du COVID 19, sont à la fois partielles et insuffisantes pour juguler la crise sanitaire,

Considérant
 la déclaration du secrétaire général des Nations Unies du 20 mars 2020 et les recommandations des différentes organisations internationales – onusiennes, gouvernementales et non gouvernementales – recommandant la libération des prisonniers politiques, compte tenu de leur particulière vulnérabilité, ensuite de la menace du COVID 19;

Constatant
 que l’insuffisance des moyens rendus est susceptible de créer dans les prisons camerounaises, une crise sanitaire grave  et la mort de nombreux prisonniers, compte tenu de leur particulière vulnérabilité ; 

Réaffirmateur notre Attachement Profond aux faits Fondamentales de la République du Cameroun et y compris la liberté, et l’Humanité,

Mus
 par des faits de fraternité, de solidarité et de Progrès

Résolus solidement aux Idéaux d’promouvoir Humanisme, de Compréhension mutuelle, de Progrès

Affirmant
 avec force que la reconnaissance de l’égale dignité des êtres humains dans toute société est la clé de voûte de la paix;

Demande de  libération immédiate et inconditionnelle de:
– Tous les prisonniers politiques au Cameroun
– Tous les prisonniers en détention préventive puisqu’ils ont reçu la présomption d’innocence
– Tous les Prisonniers d’un domicile justifiant Connu
– Tous les Prisonniers Effectué au Ayant Moitié de la Moins their peine

Demandons nominale au Gouvernement de Ailleurs privilegier les alternatives Measures à La détention, eu Egard aux par le Problèmes soulevés Covid 19.


Munich, le 2 AVRIL 2020 Par le Cameroun Diaspora patriotique (CPD)

 

Cliquez ICI pour signer la pétition 

Leave a Reply

Your e-mail address will not be published. Required fields are marked *